Inventions africaines contemporaines

INVENTIONS AFRICAINES (Crée le 05 Mars 2010)

  Dernière mise à jour: 11 mars 2010

         Cette espace est crée ici dans le but de combler un vide que certains observateurs, Africains ou non,

peuvent évoquer ou ressentir vis-à-vis de la science africaine, ou mieux de la science par les Africains.

          On sait, par exemple, grâce à l'article intitulé "Liste non exhaustive des inventions faites par des Noirs"

publié en Mars 2003 sur www.africamaat.com, par Réne-Louis Parfait ETILE, que l'homme Noir n'a plus de

complexe d'infériorité à se faire face à l'inventivité scientifique des autres peuples, et en particuliers des

Occidentaux. Cette équation, inattenduement et brillamment résolue par ce chercheur émérite, même si elle

vient battre en retraite beaucoup de vieux demons du racisme anti-Noir, a besoin d'être non seulement promue

par une large diffusion, mais surtout d'être soutenue par un autre maillon non moins important de la chaîne des

travaux scientifiques panafricains: La liste des inventions faites par des Africains contemporains.

            En effet, à la lecture de l'article de M Parfait ETILE, il apparaît que son travail s'est naturellement

penché en priorité sur les travaux des chercheurs Noirs   Américains, à l'exception de feu le  Pr  CHEIKH ANTA

Diop, chercheur africain d'origine sénégalise. Un reflexe humain compréhensible sans doute, lorsque l'on sait que

M Parfait ETILE est bien de la diaspora lui-même.

           Ne serait-ce pas trop lui demander que d'attendre qu'il vienne encore enquêter sur le continent afin de

rescenser les travaux scientifiques à succès menés par les fils actuels de l'Afrique?

            Ainsi, la Centrale Panafricaine entend par ici garnir ce chapitre qui existe bel et bien, contrairement à

certaines prétentions selon lesquelles le Noir ne peut inventer qu'en Occident, parce que cette civilisation là lui

offre le cadre adéquat.L'Afrique n'est aucunement un contexte géographique ou social infecte  à la créativité

scientifique, comme la suite nous le prouvera. Ne pas comprendre déjà cela, de la part d'un Africain, ne contribue

qu'à enfoncer le clou de l'impérialisme scientifique, à l'heure où l'urgence est à un panafricanisme scientifique et

objectif. Si la créativité scientifique est lieé, entre autres, à la disponibilité financière et infrastructurelle des

pays dits avavncés, elle l'est également vis-à-vis des difficultés de subsistance des pays africains. Peut-on

prouver qu'un homme riche possède un "quotient créatif" plus élévé que celui d'un homme pauvre? Il n'est pas

sûr que des chercheurs viennent à le prouver, le risque de se casser le nez étant autant grand que pour les

scientifiques qui avaient oser le faire avec l'intelligence.

             Dans la liste non exhaustive suivante des inventions et autres trouvailles scientifiques faites

par des Africains, nous avons mis ensemble:

- celles qui ont été produites par des Africains vivant sur le continent , et

- celle qui ont été produites par des Africains vivant en Occident.

              A la fin, l'on devrait comprendre que si la créativité scientifique africaine est mal connue, ce n'est pas

parce qu'elle n'existe pas, c'est pour les quelques raisons suivantes:

R1- Seuls les chercheurs scolarisés et fortunés peuvent se permettre d'aller brevetter une oeuvre à l'O.A.P.I.

(Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle), en raison des coûts relativement élevés pour un individu.

R2- Les Ministères africains de la Recherche Scientifique n'ont pas nécessairement les moyens financiers(et

parfois le souci ausssi malheureusement) de rescensement des chercheurs isolés et de leurs trouvailles.

R3- Beaucoup d'inventions faites par des Africains sur le continent,faute de promotion, ou sous le couvert de

l'idée de la promotion, sont souvent récupérées ou détournées vers l'étranger.

R4- Il n'existe pas toujours de structure médiatique (journal, émission radio ou télé, sites web,

etc.) permanente , comme la C.P.R.S. actuellement, pour assurer la coordination nécessaire.

R5- Les salons, les foires, les journées africaines de la science et de la technologies sont relativement récents

dans nos différents pays.

                       Enfin, cher internautes scientifiques africains, même si l'on n'a jamais vu, lu, ou entendu une chose,

elle peut exister, et c'est le cas des créations scientifiques faites par des Africains. L'on ne peut plus continuer

à donner champ libre aux afro-pessimistes. A vous de nous aider dans l'enrichissement progressif de la présent

rubrique, dans l'intérêt supérieur du progrès africain. Merci.

Le Directeur

KOM Bernard.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×