De la violence à l'école

DE LA VIOLENCE A L' ECOLE

L'idée pour la C.P.R.S. de consacrer un espace particulier à la question de la violence à l'école provient simplement d'un certain nombre de constats de plus en plus alarmants que l'on fait ici ou ailleurs.

i) Il y a une évolution grandissante de la violence, et donc de l'insécurité en milieu scolaire.

ii) Les lois éducatives progressivement mises en place actuellement dans certains pays africains tendent malheureusement à minimiser, voire à libéraliser cette insécurité, au nom des droits de l'enfant.

iii) Ces lois qui sont depuis longtemps appliquées en Occident, ont fait leurs preuves d'inéfficacité, car il n'  y a qu'à lire , par exemple, les nombreux cas deviolence et  les pétitions publiées assez souvent sur le sujet par le syndicat français SOS Education dont les nobles revendications ne peuvent qu'attirer de la sympathie.

         Il est question pour la C.P.R.S. ici :

i) De sensibiliser dores et déjà la communauté éducative africaine, et les décideurs en particulier, sur le danger réel actuel de l'occidentalisation de la philosphie africaine de la discipline scolaire, sous le couvert des droit de l'enfant

ii) D'ouvrir le débat sur la question, afin que la tendance en cours, qui consiste  à culpabiliser subitement l'autorité de l'enseignant sur l'apprenant, soit rapidement revue et restaurée.

iii) De faire comprendre que les chatiments corporels éclairés restent des outils pédagogiques à préserver pour une école ordinaire, une école de qualité
.

iv) De... A suivre.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site