INTRODUCTION

                                        INTRODUCTION

                (Dernière mise à jour:05 Janvier 2010)

         L'idée du développement, on n'a pas besoin de le démontrer, est une préoccupation de tous les instants  pour  tous les continents et pour toutes les nations du monde entier.Rechercher en permanence le bien-être collectif des populations du monde, voilà le noble objectif qui nous interpelle tous face à l'avenir de l'humanité.

         Cette exigence, malgré son caractère universel, l'on est contraint de reconnaître qu'elle ne se pose pas avec la même accuité partout ailleurs dans le monde.Les questions de développement, il est évident, sont  naturellement plus urgentes  dans le tiers-monde en général  et en Afrique en particulier, à la différence des Etats-unis ou de l'Europe, par exemple.

         Pour en revenir au cas de l'Afrique, comment ne pas saluer d'emblée, malgré tout, les nombreux efforts de redressement qui ont déjà été ou qui sont encore menés par des forces vives du continent, de la diaspora, ou par les organismes internationaux?  Des luttes d'indépendances, au concept de bonne gouvernance, en passant par le panafricanisme, les plans d'ajustements structurels, le NEPAD, ou la démocratie et autres, les visions envisagées  ont été assez nombreuses jusqu'ici.Mais pour quel bilan, a-t-on le droit de se demander?

         Un petit recul sur la question permet de se demander si l'Afrique ne disposerait pas d'un meilleur outil pour son développement, ou mieux sa libération. Un outil qui semble n'avoir pas véritablement été pris en compte jusque là, et qui pourtant a suffisamment influencé de manière efficace l'émergence de bien des nations du monde: Il s'agit de la Science, ou plus précisement encore de la Recherche scientifique.

          Afin que l'Afrique puisse apporter enfin des solutions (étrangères ou locales) durables à son progrès, il s'impose ainsi une certaine mobilisation des valeurs scientifiques africaines dans ce sens.  Et c'est de là que s'explique la nécessité de structure scientifique supranationale telle que la Centrale Panafricaine de Recherches Scientifiques et Culturelles (C.P.R.S.).                     

           Chers internautes, si la précédente vision, à savoir l'édification d'un développement africain réel par le moyen des recherches scientifiques et culturelles, vous inspire des idées, alors vous pouvez être les bienvenus à la CPRS. Afin d'être plus éclairé sur le fonctionnement de la Centrale, bien vouloir lire toutes les autres sous-rubrique de la rubrique "DE LA CPRS" de ce site web. Merci.

Note: Une fois que toutes les modalités de fonctionnement auront été publiées dans la rubrique "De la CPRS" de ce site web, et que le public en aura sufisamment pris connaissance, viendra alors la phase de la légitimation de la structure, tout au moins au niveau national camerounais.Possibilité pourrait ainsi être donnée à certains d'en devenir pères fondadeurs.

Le Directeur  KOM Bernard.

                                                   KOM  Bernard,Douala,Cameroun

                                                   Email: kombernar@yahoo.fr

                                                   Cel: 00 237 99 87 74 59

                                                   Le  09 Novembre 2009

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×