DIFFUSER L'OUVRAGE D'AMELY JAMES KOH BELA

Le mois de mars 2010 a été une fois de plus l’occasion pour la Centrale Panafricaine de Recherches Scientifiques et Culturelles (C.P.R.S.) de mener une de ses activités devenue aujourd’hui classique, à savoir une nième diffusion d’un extrait de l’ouvrage la réalité de la prostitution africaine en Europe d’AMELY JAMES KOH BELA.

 

L’objectif d’une telle action, rappelons-le tout de même, est celui de contribuer à sensibiliser de manière continue, la jeunesse en particulier, et la société en général contre ce véritable piège mortel de la prostitution esclavagiste. Il s’agit de soutenir à notre façon une lutte courageuse et responsable, contre un monstre social muet et froid dont chacun (jeune ou vieux, homme ou femme) peut tomber dans la gueule du jour au lendemain, malgré toute apparence.

Cette année en particulier, la démarche adoptée pour cette action a été la suivante :

- Conscientiser les élèves dans mes classes, par rapport à la question. Cela se passait un jour ou l’autre, pendant les dix ou quinze dernières minutes d’une leçon. Lecture et commentaires à l’appui. Sensibiliser les élèves sur leur capacité à contribuer malgré tout à la lutte contre ce fléau.

- Remettre en forme le texte au caractère quatorze (14), question de rendre sa lisibilité meilleure, dans un cadre social ou la lecture n’est pas nécessairement prisée. Le résultat de ce travail est un extrait de quinze pages.

- Saisir Amely James KOH BELA, l’auteur, par le canal du net, qui nous a réitérée son autorisation de diffusion. C’était le 11 mars 2010.

- Inviter ensuite chacun des soixante (60) élèves de la Terminale C à contribuer chacun volontairement la somme de 250(deux cent cinquante) FCFA pour la multiplication (par photocopie) de cent (100) exemplaires de l’extrait. En effet, 15 000 / 60 donne 250F, à raison de 10FCFA la page de photocopie à l’université de Douala.

- Les contributions seront ensuite progressivement recueillies puis gérées par Mlle DIARIOU DIALLO, la trésorière de circonstance, choisie et élue par acclamation par ses camarades eux-mêmes. Voici la liste des contributeurs, sur les soixante élèves de cette promotion de Tle C, avec pour chacun le montant cotisé.

1- KOM Bernard (le professeur) 1000F

2- NDOGNLET Alexandre 1000F

3- ADAMA BABANYA 500F

4- MOKEM MOKEM TAMO Harold 500F

5- DIARIOU DIALLO 500F

6- DOUANGNI Franck 500F

7- NANA TAYOU serge olivier 500F

8- DIMOLI NLOCKA Blandine 400F

9- FODJO NOUTAMO Christ John 300F

10- FENYEP Aubin 300F

11- NJIKI K. Valdeze 300F

12- TCHINDA Hugues Gabin 300F

13- NANGO Franck Ludovic 300F

14- IDA MAKOGE Fany (250+300)F

15- DJIKE TAYOU Paloma 250F

16- ANGUE EBANDA Annie 250F

17- MEMOUAFO Perrine N. 250F

18- IBRAHIM MOHAMED 250F

19- KAMGA WOKMENI Emmanuel 250F

20- NDILOCK BANG Gilles 250F

21- NJOTCHAP ISSARAH M. 250F

22- NGASSA Rodrigue Armel 250F

23- TALOM FOTSO Ventura 250F

24- FOTSO 250F

25- AMBOMO Arkadius 250F

26- FEUKAM Sonia 250F

27- FEUKAM Celia 250F

28- OFAKEM BANOCK Cédric (250+100) FCFA

29- KOM TEDDY Roger 250F

30- EKEMEYONG ZEH Manuella 250F

31- ATONFO ABDOUL-AZIZ 250F

32- BIELEU NGUEKAM Julien 250F

33- KENMOGNE Linda C. 250F

34- MEWOUO NDAM Cynthia 250F

35- ETOUBE EBONGUE Steve L. 250F

36- MBOUOMBOUO ABOU M. 250F

37- DEGA DONGMO Blondel 250F

38- TCHOUMKEU NSENGA Mike 250F

39- BESSOMO ONGUENE Hubert 300F

40- YOUMBI NZEUGANG Ulrich 300F

41- SOUOP FOTSO Wilfried 250F

42- NJAPA Styve Ivan 250F

43- MOUTOME EYABE Claude 250F

44- GAINSU MABOU Herve 250F

La Centrale Panafricaine remercie ici tous ces contributeurs, ainsi que les parents et autres sympathisants qui ont soutenus ce projet visant à sauver quelques potentielles victimes de cette dangereuse prostitution entre le tiers monde pauvre et l’occident riche.

- La prochaine étape a consisté à faire effectivement lesdites photocopies. Pour cela, confiance a été faite à NDOGNLET Alexandre, Secrétaire du Club Scientifique du lycée, qui a donc perçu les 12 900(douze mille neuf cent) FCFA cotisés, pour faire quatre-vingt six (86) exemplaires dans un premier temps. D’autres exemplaires seront ensuite photocopiés pour des demandes personnelles, portant le tout à environ cent (100) exemplaires.

- La dernière étape de la mise en pratique de ce projet a été la distribution effective dans les salles de classe, des exemplaires photocopiés, afin que la ``bonne nouvelle’’ atteigne concrètement les couches sociales africaines les plus basses. Cette étape a été gérée par des groupes d’élèves de Tle C tout naturellement, allant de classes en classes. C’était le vendredi 26 mars 2010.

- Puissiez-vous faire de même dans votre environnement scolaire et/ou universitaire, afin de participer à cette lutte. Vous auriez contribué à sauver la jeunesse africaine et du monde .Ledit document diffusé peut être tiré sur le site web ‘’panafrique.e-monsite.com’’ de la CPRS.

Voilà comment la C.P.R.S. a, non seulement soutenu une fois de plus l’œuvre d’Amely James KOH BELA pour le combat en faveur de la dignité de l’Homme Noir, mais aussi a manifesté la capacité à impliquer la jeunesse du continent à la lutte panafricaine, passage obligé pour le progrès de l’Afrique. Puisse d’autres bonnes volontés contribuer à nous aider dans la photocopie-diffusion de cet extrait dudit ouvrage. Merci.

Douala le 14 février 2011

 

KOM Bernard

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×