SOCIETE

Bienvenue dans la catégorie 'Société'

JOUNEE INTERNATIONALE DE LA CONSCIENCE NOIRE

AU NOM DES ÉTATS-UNIS D’AFRIQUE :    
JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA CONSCIENCE NOIRE

Par KOM Bernard, Chercheur indépendant
Douala, Cameroun
Le 20 Octobre 2013

          La problématique du développement du continent africain, tout comme celle de la réhabilitation de l’Homme Noir dans le monde, plus généralement, ne devrait jamais cesser de susciter des bonnes volontés et des initiatives porteuses.

Ces questions nobles, malgré leurs âges déjà relativement avancés, se heurtent toujours à de nombreuses embûches, nous le savons, raison pour laquelle le besoin d’une quête de solutions toujours plus innovantes s’impose  aux panafricanistes du monde entier.

Si l’Afrique était financièrement nantis, le problème ne se poserait presque pas. Mais, l’on sait avec quelle ténacité les verrous de l’impérialisme financier tiennent le continent.

Lire la suite

LES FILLES EN CHALEURS DE ...

          Il y a environ deux mois, j'ai découvert par un fait de hasard sur facebook "les filles en chaleur de Cotonou" et j'en ai été scandalisé tout normalement, tellement son contenu est pornographique. Je m’apprêtais à écrire une lettre ouverte au Maire de Cotonou afin qu'ensemble avec les autres forces vives nationales, ils viennent à sauver cette jeunesse africaine en proie à la haute perversité inspiré par la culture occidentale. De la même manière, j'ai pensé que le Directeur de l'Unesco doit prendre acte ce dérapage juvénile, et surtout réintégrer ou réhabiliter officiellement des valeurs africaines comme l'excision, la polygamie, le lévirat, etc, qui sont malgré tout des remèdes à ce genre de débordement volontairement incontrôlé du plaisir charnel.

Lire la suite

Islam face with religions extremism

By KOM Bernard

          International news is daily marked by a certain  dose of permanent violence. This violence is due to sport , war, politics, living conditions and sometimes also, religious fundamentalism.

           
How long can one remain indifferent to all these religious clashes that take place in Palestine, Nigeria, Somalia, or all of these bomb attacks that fill the lives of many citizens of the planet? Is it possible to remain inactive when one often lives scenes of violence in schools, or if there are around you relatively authorized voices  to deal with the question in one way or another, and when research  suggests you ideas? Probably not. The world needs peace, and any builder can only mobilize in a natural way to bring his contribution to the construction of the building.

Lire la suite

L'islam face à l'extrémisme religieux

Par KOM Bernard

           L'actualité internationale est souvent marquée au quotidien par une certaine dose permanente de violence. C'est des violences dues au sport, à la guerre, à la politique, aux conditions de vie ou parfois aussi à l'intégrisme religieux.

           Comment rester longtemps indifférent à tous ces affrontements interreligieux qui ont lieu en Palestine, au Nigeria, en Somalie, ou encore à tous ces attentats meurtriers qui meublent le quotidien de beaucoup de citoyens de la planète? Est-il possible de demeurer dans l'inaction lorsque l'on vit très souvent des scènes de violences en milieux scolaires, ou encore si l'on a autour de soi des voix relativemnt autorisées pour en découdre d'une manière ou d'une autre, et que la recherche vous suggère des idées? Probablement, non. Le monde a besoin de paix, et tout artisan de cette donne ne peut que se mobiliser de façon naturelle, afin d'apporter sa pierre à la construction de l'édifice.                  

Lire la suite

TONYE BAKOT ET LE PROBLEME BAMILEKE: REACTION

Cameroun : Ce que je sais du Père LADO et de Mgr TONYE BAKOT

Après avoir lu la lettre de Mgr TONYE BAKOT et la réponse du Père LADO, je me suis trouvé dans l’obligation d’apporter ma modeste contribution à ce qui est devenu un débat. Et sans passion, je voudrais apporter ma modeste contribution en tant que Camerounais ayant des amis du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest.Parlant du Père LADO, je n’ai aucun doute, je suis convaincu qu’il est incapable de signer un faux papier, non pas seulement du fait qu’il soit Jésuite (ce qui est d’ailleurs un argument de poids), mais de par l’intégrité même qu’il a toujours incarné, et pour plusieurs autres raisons que tous ceux qui le connaissent de près ou de loin savent. J’ai eu à discuter avec ce Prélat d’une simplicité et d’une grandeur exemplaires. Je suis certain qu’il ne me reconnaîtrait pas si on se voyait encore. Mais j’ai vu en lui un exemple à suivre par les jeunes Camerounais, tellement il est profond dans ses réflexions, simple dans sa façon d’être et admirable dans sa vision. Je connais mieux un de ses cadets, il a le mérite d’avoir les mêmes qualités. J’ai rencontré plus d’une fois sa cadette, religieuse elle aussi, c’est une famille admirable, qui a la crainte de l’Eternel. Le Cameroun tout entier ne gagne pas à ne plus l’avoir comme éducateur.

Lire la suite

TRADITION AFRICAINE ET BONNE GOUVERNANCE

Par KOM Bernard,

Chercheur Indépendant,

         Secrétaire Général national du PEA48,

Douala-Cameroun

       

          En ces dernières années d' ébullition démocratique sur le continent africain, l'un des objectifs majeurs que se  fixent nos États est bel et bien celui d'instaurer la bonne gouvernance, gage d'une véritable amélioration du quotidien des populations africaines.

          Sur le plan étatique, la mise en œuvre de cette politique peut se matérialiser progressivement par la nomination de l'homme qu'il faut,  à la place qu'il faut, et pendant le temps qu'il faut. Aussi, elle peut solliciter des responsables postulants à certains hauts postes de responsabilités, qu'ils viennent d'emblée à prêter publiquement le serment d'Hippocrate

Lire la suite

DU PROBLEME DES MOTOS TAXIS A DOUALA

Par KOM Bernard,

Chercheur Indépendant à Douala, Cameroun,

04 Juillet 2012

      La question des motos taxis à Douala qui est une actualité assez permanente, a connu depuis le douze juin dernier, une nouvelle phase, avec l'entrée en vigueur de l'interdiction de circuler dans d'autres quartiers de la ville de Douala, tels que Bonapriso, Bali et Koumassi. Cette question qui ne cesse de préoccuper les pouvoirs publics, la société civile, les partis politiques et les syndicats de transport suscite naturellement beaucoup d'analyses et de réflexions.

    

Lire la suite

DEUX MILLIONS D'ALLEMANDES VIOLEES PAR LES SOVIETIQUES

Près de deux millions d’Allemandes furent violées par l’armée russe en 1945. Un traumatisme enfoui pendant soixante ans.

Presque chaque famille allemande a sa victime, murée dans le silence depuis plus de soixante ans. Nombre d’entre elles sont décédées, sans avoir jamais évoqué le traumatisme enfoui… A la fin de la guerre, des centaines de milliers d’Allemandes furent violées par les Alliés et les Soviétiques, assoiffés de vengeance. Lentement pourtant, le silence se craquelle. Plusieurs livres, films ou colloques consacrés aux souffrances de la population civile allemande à la fin de la guerre abordent ces derniers mois pudiquement le sujet.

Lire la suite

DIFFUSER L'OUVRAGE D'AMELY JAMES KOH BELA

Le mois de mars 2010 a été une fois de plus l’occasion pour la Centrale Panafricaine de Recherches Scientifiques et Culturelles (C.P.R.S.) de mener une de ses activités devenue aujourd’hui classique, à savoir une nième diffusion d’un extrait de l’ouvrage la réalité de la prostitution africaine en Europe d’AMELY JAMES KOH BELA.

 

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site