QUELQUES SCIENTIFIQUES AFRICAINS DE RENOM

Par KOM Bernard

Avril 2012

La cause du développement de l’Afrique a fait que depuis plusieurs décennies aujourd’hui, l’on comprenne la nécesssité d’une intégration sérieuse des facteurs scientifiques et technologjques auprès des autres données que sont l’éducation,l’agriculture, la santé, etc.

C’est fort de cette nouvelle appréhension que de plus en plus d’Africains, jeunes et vieux, ont appris déjà par le passé, à mettre leur créativité scientifique au service du progrès du continent en particulier, et de l’humanité en général.

Afin de promouvoir cette dynamique montante, tant auprès de la société que des décideurs africains, la Centrale Panafricaine C.P.R.S. (www.panafrique.e-monsite.com) a choisi aujourd’hui de faire la présente publication.

La liste suivante n’est nullement exhaustive, de même que les oeuvres citées ici ne constituent pas nécessairement l’essentiel de l’oeuvre de chacun de ces chercheurs. Dans l’ordre alphabétique, on peut citer:

CHEICK MODIBO Diarra (Mali) : Astrophysicien malien. Dix sept années passées à la NASA (National Aéronautics and Space Administration) américaine, pour quatre missions spatiales. Il travaille à la Jet Propulsion Laboratry (JPL), où il participera avec brio en juillet  1998 à l’opération à succès Mars pathfinder de conquête de la planète Mars. Il se verra confier par le gouvernement américain, au terme de cet évènement, la noble tache de repenser les  programmes de Mathématiques dans tous les Etats –Unis. Il occupera aussi le poste  Président de l’Université Virtuelle Africaine (U.V.A.) au Kenya. Il est aujourd’hui Président de Microsoft Afrique.

CHEIKH ANTA DIOP (Sénégal) : Il peut être considéré comme le père de la recherche scientifique africaine. Grand précurseur de ce qu’on peut de nos jours appeler le panafricanisme scientifique, c’est grâce à ses travaux qu’on sait que l’Afrique est le berceau de l’humanité et de la connaisance. (1923-1986). Il est l’auteur de nombreux ouvages, dont Civilisation ou barbarie, Nations nègres et cultures, l’Afrique noire précoloniale, etc.

Ernest SIMO (Cameroun):  Il a été plusieurs fois finaliste au concours des astronautes de la NASA américaine. Il est celui qui a installé le premier VSAT dans le monde. Son site web : www.cdmaonline.com

EIMO MALONGA (Cameroun) : Membre de l’académie française de chirurgie.

ETAME EWANE (Cameroun) : L’homme qui proposa un traitement contre la drépanocytose. Décédé en septembre 2003.

Gabriel AUDU OYIBO (Nigeria) :Le scientifique qui défie Albert EINSTEIN.

Hamilton NAKI (Afrique du sud) : Jardinier devenu progressivement grand chirurgien. Dr Honoris Causa. Il assista le Pr Christian Barnard lors de la première greffe du coeur dans l’histoire de la médecine.

Henri HOGBE LEND (Cameroun) : Mathématicien. Directeur du Centre International de Mathématiques Pures et Appliquées (CIMPA) de Nice en France, pendant dix ans. Premier Noir et premier Africain titulaire d’une chaire scientifique. Premier Camerounais titulaire d’un doctorat de Mathématiques.

Jacques BONJAWO (Cameroun) : Ingenieur informaticien et diplomé MBA de l’Université George Washington aux USA. Premier Africain manager chez Microsoft, puis Conseiller particulier de Bill GATES, l’homme le plus riche du monde pendant plus de dix années consécutives. Il est le Premier Président de l’Université Virtuelle Africaine où il travaillera avec CHEICK MODIBO Diarra,  le Navigateur interplanétaire. Laureat du Prix français TURGOT, il est l’auteur de plusieurs ouvrages à succès. Son site web : www.jacquesbonjawo.com.

Jean Patrice KEKA OKESE (R.D.C.) : Scientifique et ingénieur Congolais, surnommé le “Einstein Africain“. << Ancien chercheur associé à l’Institut Supérieur des Techniques Appliquées (ISTA) et diplômé en Sciences commerciales, il devient en 2004 l'administrateur-gérant de DTA, une société privée basée à Lubumbashi et tournée vers la conquête spatiale. Il procède alors à plusieurs tentatives de lancement de fusées aux fortunes diverses jusqu'à la découverte accidentelle d'un nouveau moyen de propulsion révolutionnaire qui va lui permettre de faire entrer l'astronautique dans une nouvelle ère. >>. Il est le père des fusées Troposphère dont plusieurs lancements ont déjà eu lieu depuis 2007 à KINSHASSA.

Mark SHUTTLEWORTH (Afrique du sud) : Premier Africain dans l’espace. Son site web : www.africaninsapce.com.

MBANG  SAMBA (Cameroun) : Prix scientifique Daimler/Chrysler en 2003 pour avoir conçu une usine virtuelle devant permettre à la firme Mercedès de réaliser de nouvelles coupes de voitures dans le meileur temps et les meilleures performances.

MOHAMED ABDULAHI (Nigeria) : Alors étudiant de 24 ans en physique, il parvint à produire le premier hélicoptère nigérian.

NOAH SAMARA (Soudan) : De père soudanais et de mère éthiopienne NOAH SAMARA arrive au Etats Unis à l’âge de 17 ans, où il poursuit ses études successivement au PENSYLVANIA university et au Georgetown university, pour finir Docteur en télécommunicaions sattelitaires. Il est le fondateur de la radio numérique Worldspace.

Patrick MBALLA (Cameroun) : Créateur de la nouvelle monnaie virtuelle camerounaise “LE CAM“, à l’objectif de la libération des contraintes historiques du Franc CFA, en 2009.

Philip EMEAGWALI (Nigéria) : Prix Gordon Bell en informatique en 1989, pour l’invention de l’ordinateur le plus rapide au monde. Il apporta des solutions à des problèmes scientifiques longtemps qualifiés d’insolubles. Son site web : www.emeagwli.com

Vérone MANKOU (CONGO) : Concepteur  en 2011 de la première tablette numérique (sept pouces) africaine, way-c, depuis Brazavile, et fondateur de l’entreprise VMK .

Victor AGBEGNENOU (TOGO) : Inventeur en 2011 d’un nouveau système de télécommunication ayant une trentaine d’années d’avance sur les modes actuels : le pwcs ou encore le Matloop.

Victor ANOMAH NGU (Cameroun) : Prix international de cancérologie. Inventeur du VANHIVAX, vaccin curatif contre la pandémie du sida. Ce vaccin sera contesté subjectivement par les “détenteurs“ de la science.

            Voilà ainsi brièvement énumerés, quelques scientifiques africains célèbres dont les oeuvres doivent non seulement être davantage connues, mais doivent surtout marquer positivement le quotidien de l’homme en général et de l’Africain en particulier. Il y a certainement beaucoup d’absents à rescencer pour ce catalogue, car ceci n’est qu’une prémisse à compléter au fur et à mesure. Ce pourrait être une étape même infime dans le processus lent de la mise en place des futurs Etats unis d’Afrique.

            Beaucoup de valeurs scientifiques africaines sont à ce jour décédées, et beaucoup d’autres sont encore en vie, dans la diaspora noire, comme sur le continent. Autant certaines des inventions africaines sont anciennes, autant d’autres sont nouvelles.

            Vivement qu’arrive l’ère de gouvernans Africains scientifiquement plus éclairés  qui non seulement favorisent l’éclosion de la dimension créativité utile, mais aussi, qui sachent intégrer concrètement cet élément dans le quotidien de l’homme.

            Pour d’autres informations, l’on peut consulter le moteur google, ou encore les sites  web www.africamaat.com, www.associationsarchives.com, etc. Merci.

 

Scientifique Mathématiques Technologie Progrès Recherches Afrique Africains Salon

Commentaires (1)

1. authentic nfl jerseys (site web) 25/08/2012

but the customized nfl jerseys tormentor would authentic nfl jerseys

not wymxian0825 fiercely

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site