DAVID MOLA: UN ENTREPRENEUR CAMEROUNAIS EN ALLEMAGNE

26.12.2007

Bookmark and Share



 Exclusif ! Mola David, un entrepreneur camerounais contrôle le solaire en Allemagne. 


Celui qui possède l’encyclopédie des hommes et femmes les plus influents de la république allemande trouvera un camerounais parmis les grandes personnalités comme Beckenbauer, Merkel ou Daimler : Mola David. Un ingénieur camerounais du génie civil qui est entrain de bousculer les données économiques dans le domaine des énergies renouvelables dans ce pays. En doublant son chiffre d´affaire de plusieurs millions d´euro en l´intervalle d´une année, l´entrepreneur camerounais veut désormais influencer la production internationale des lingots de silicium, l´élément le plus important du 21 ème siècle, compte tenu de son rôle dans la production électronique et microélectronique. Camerounlink l´a rencontré.




Camerounlink.net : M. Mola David, Vous êtes connu en Allemagne et en Europe comme l´un des entrepreneurs camerounais ayant réussit dans le milieux très difficile de l´énergie Solaire. Lors d´une conférence à Brême il y a deux ans, vous présentiez un chiffre d´affaire de votre entreprise dépassant de plusieurs millions d´euro. Vous êtes un exemple pour la jeunesse camerounaise et africaine. Nous sommes donc heureux de vous présenter au public national et international dans notre rubrique VIP qui encourage et présente le dynamisme des camerounais. M. Mola, pouvez vous vous présenter à vos compatriotes ?

M. Mola David: Je m’appelle David Mola. Je suis né en 1970 à Djongdong dans l’arrondissement de Wina dans le département du Mayo-Danay à 45 km de Yagoua à l’extrême du pays. En 1990 j’ai obtenu une bourse d’études à l’étranger pour l’Allemagne où j’ai terminé mes études de Génie civil en 1998. De 1999 à 2003 J’ai travaillé dans une société allemande comme Directeur de projets et des ventes avant de créer mon entreprise personnelle au nom de MSI Mola Solaire International GmbH en Juin 2003 dans le domaine des énergies renouvelables.

Camerounlink.net : M. Mola, comment êtes vous arrive à l´idée de créer une entreprise ? Et pourquoi avez vous choisi le solaire ?

M. Mola David: Il ya deux facteurs qui m’ont influencé. Le premier était ma passion pour cette technologie.Le second facteur provient du fait que dans mon premier emploi, je vendais des machines automatiques, qui une fois installées, faisaient perdre aux employés leur travail. Ainsi j’ai eu le désir de gagner ma vie avec une technologie non polluante et contribuante à la protection de l’environnent.

Camerounlink.net : Quels sont vos services et produits ?

M. Mola David: Nos produits sont les suivants : les installations solaires connectées au réseau, les systèmes solaires autonomes, les systèmes hybrides (combinaison solaire-générateur-éolien), les composantes solaires comme les panneaux solaires, les batteries, les régulateurs, les consommateurs comme les réfrigérateurs solaires, les lampes économiques, les pompes solaires, l’éolien, les installations hydrauliques, la biomasse, bref tout ce qui a trait avec l’énergie renouvelable.

Nos prestations sont : conseiller la clientèle, faire de l’engineering, monter et installer les installations, mettre en service des installations, maintenance, services après vente, procurer le financement, former les utilisateurs, etc.

Pour servir les clients industriels nous venons de créer ce mois une nouvelle société qui s’appelle Mola Solaire Produktions-GmbH qui produira les lingots de silicium et fera le découpage de ces lingots en wafers. Ces wafers sont utilisés comme matière première pour fabriquer les cellules solaires.

Camerounlink.net : Comment avez vous évoluer dans vos activités au cours de ces dernières années ?

M. Mola David: Il faut dire que nous avons bien évolué ces dernières années. Avec un capital initial de 30 000 EUR en 2003 et un chiffre d’affaires de 60 000 EURO et moi seul comme employé en première année nous sommes passés à 10 millions d’ EURO et 12 employés cette année et ceci en espace de 3 ans.

Je suis confiant qu’on va doubler ce chiffre d’affaires en 2008. Ceci a eu pour effet que depuis le 31 octobre 2006 je fais parti des personnes importantes de l’économie allemande. A cet effet ma biographie a été publiée cette année dans l’encyclopédie de la République Allemande.

Comme je l’ai dit toute à l’heure nous venons de créer une deuxième société pour la production des lingots et des wafers. Avec le soutien du gouvernement allemand, nous allons investir une somme de 50 millions d’EURO et créer 100 emplois. L’inauguration sera prévue pour le mois de Janvier 2009. Après cette date on parlera d’autres chiffres d’affaires que ceux dont je viens de vous donner précédemment. Vous voyez vous-même que c’est une évolution à grande vitesse.

Camerounlink.net : En Allemagne, la communauté vous connaît comme un exemple à suivre. Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui veulent réussir comme entrepreneur en occident ?

M. Mola David: Si vous avez une idée, soyez conséquent et suivez la. Parlez de votre idée aux membres de la famille et aux amis. Demander leur soutient moral et financier si possible, travailler dessus chaque fois que le temps le permet. Cherchez le contact avec ceux qui peuvent vous ouvrir certaines portes nécessaires pour votre succès. Soyez discipliné. Ne travaillez pas seulement dans le seul but de gagner de l’argent. Ne vous découragez pas si le succès n’est pas immédiat. Un jour le succès viendra et parfois au moment où vous ne l’attendez pas.

Camerounlink.net : Vous soutenez beaucoup d´activités sociales et communautaires. Pourquoi ? Quelle est votre vision de la communauté camerounaise en occident ?


M. Mola David: Je pense que chacun de nous est responsable de la société dans laquelle il vit. Si chacun de nous peut apporter son soutien à ces genres d’activité on pourrait vivre dans un monde meilleur.Jusqu’aujourd’hui la communauté africaine ne fait pas une force économique en Allemagne comme d’autres étrangers. Et tant qu’on ne le devient pas, on ne va pas nous considérer.
De plus je souhaiterai que beaucoup d’africains en Europe s’organisent en grand style. Il ya beaucoup de d’africains hors de leur pays respectif. S’ils sont bien organisés, ils peuvent être une force économique. Seule l’union fait la force. Mais la tendance est que les africains s’organisent par tribus ici. Ces unités sont très petites pour être écoutées par les autorités des pays occidentaux respectifs.
Sincèrement dit, pour être pris au sérieux en occident, on faudra que les africains vivants dans ces pays deviennent une force économique respectable.
C’est pourquoi je soutiens toute activité sociale et communautaire visant à donner une voix à la communauté africaine en Europe.


Camerounlink.net : M. Mola, nous vous emmenons vers l´Afrique et le Cameroun. Le solaire a t´il un avenir en Afrique ? Quelles sont ses avantages et son potentiel ?

M. Mola David: La réponse à cette question est certainement oui. Si le solaire n’a pas d’avenir en Afrique ce qu’il n’a pas d’avenir nulle part.L’Allemagne qui a peu de soleil est le premier mondial dans ce secteur. D’autres pays comme le Japon, la Chine, la France, les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne ont suivi cet exemple. Je suis sûr que d’autres pays en suivront bientôt.En ce qui concerne le cas de l’Afrique, on attend comme toujours. Et pourtant le potentiel est énorme, tout le monde le sait. Je m’abstiens de le donner ici en chiffre.Je suis convaincu que nous pouvons électrifier l’Afrique entière jusqu’au fin fonds de chaque village à base des énergies renouvelables. Et l’Afrique pourrait exporter le surplus d’énergie vers les pays continents voisins.

Camerounlink.net : Les problèmes ?

M. Mola David: Le problème n’est pas une question de potentiel. Il y a un certain nombre de barrières qui limitent son utilisation. Les barrières sont par exemple le manque de connaissance de la technologie, la mentalité, les priorités mises sur le pétrole et sur les grands projets comme les barrages hydroélectriques, le problème de financement, les fautes commises jusqu’ici dans ce domaine par l’industrie solaire même, etc... Au sujet de la technologie, c’est une barrière surmontable. La technologie peut être apprise.Le solaire peut être utilisé de façon décentralisée. Ceci ne passe pas bien dans la structure en place de beaucoup de pays africains parce qu’il y a un monopole existant. Heureusement qu’au Cameroun le secteur énergétique a été déjà privatisé. Ce qui montre que notre pays a bien compris le problème et se trouve sur le bon chemin.
La plus grande barrière est le financement. Celui qui a l’argent dicte les règles du jeu.Les bailleurs de fonds ne financent que les grands projets comme des barrages hydroélectriques ou des raffineries, etc.
C’est humain d’utiliser les choses que l’on connaît déjà. Il y a des études qui prouvent que le solaire est plus rentable que le générateur diesel ; mais qui achète le solaire pour cette raison? On va vous dire que le solaire coûte très cher. Et pourtant il y a beaucoup de personnes qui roulent en MERCEDES coûtant plus de 50 000 EUR. Avec cette somme vous pouvez acheter deux grandes installations de 5 KWp pour électrifier deux grandes maisons familiales pendant 25 ans et plus. Sur les panneaux le client reçoit une garantie de 25 ans.L’investissement peut être amortie en 10 ans et après vous avez l’énergie pour rien. Dans le cas des systèmes autonomes vous ne recevrez jamais une facture du soleil. Tant qu’il y a le soleil, l’installation produit de l’énergie pour rien.

Les premières installations pilotes étaient mal entretenues et techniquement incomplètes. Juste après que les techniciens soient repartis, l’installation tombait en panne.Les utilisateurs n’étaient pas formés parce que la compagnie craignait de dévoiler le secret de la technologie. Cette expérience a fait que certains sont devenus réticents envers le solaire soit disant que la technologie n’est pas encore mûre. Et pourtant elle l’est déjà depuis une dizaine d’années.

Camerounlink.net : M. Mola, le Cameroun est confronté à une crise énergétique difficile. Des villes entières n´ont pas d´énergie pendant plusieurs semaines. Le solaire peut il résoudre ce problème ?

M. Mola David: Oui le solaire peut être une très bonne solution. Des villages entiers peuvent être électrifiés à base du solaire soit en systèmes connectés au réseau ou en systèmes autonomes.Les systèmes connectés peuvent produire un surplus d’électricité qui peut être utilisé par tous les consommateurs connectés au réseau. Dans ce cas il faut une réglementation de la part de la politique parce le propriétaire de l’installation doit avoir la permission de connecter son installation au réseau de la société nationale d’électricité. De plus ce même propriétaire doit savoir aussi combien il a injecté dans le réseau et combien il en a consommé. Il faut une réglementation.
Dans les coins les plus reculés du pays il existe des systèmes autonomes pour chaque foyer ou pour chaque village. Chacun peut acheter son système à lui et ou bien la société nationale d’électricité peut acheter ces systèmes et les louer aux particuliers.

En ce qui concerne la coupure du courant notre société propose des systèmes USV.Ces systèmes sont connectés au réseau. Dès qu’il y a une coupure de courant, ils prennent la relève.

Camerounlink.net : La globalisation a t ´elle facilité vos affaires ? Comment peut-elle devenir un atout pour le continent africain ?

M. Mola David: La réponse est oui. La globalisation a permis à notre entreprise de s’engager sur le marché international qui jusque-là était réservé aux sociétés multinationales.Par le biais de l’internet nous avons pu gagner des clients en Chine, au Japon, en Corée du Sud, Taiwan, Hong Kong, Etats-Unis, Russie, Ukraine, etc. Nous exportons plus de 70% de nos produits vers ces pays.Sauf l’Afrique ne profite pas encore de cette globalisation. Je pense qu’il est temps de changer cette situation. Pour profiter de cette globalisation il faut que l’Afrique cesse de vendre ses matières sous forme brute. Il faut que l’Afrique produise des produits demandés sur le marché international. Il faut que l’Afrique cesse d’être uniquement consommateur.
Le début c’est de se procurer la technologie de pointe que d’acheter des machines à occasion.
Au lieu d’acheter un produit fini, il faut se demander comment on peut aussi produire un produit équivalent ou mieux en utilisant toutes nos ressources intellectuelles, humaines, financières, etc. Le jour où on arrivera à penser ainsi, la solution n’est pas loin et elle viendra toute seule. Mais ceci demande un changement de mentalité totale.

Une question banale : comment se fait-il qu’un pays comme l’Allemagne où il ya moins de soleil, est le premier mondial dans le domaine du solaire ? Pourquoi pas un pays africain?Je vois le jour venir où les Européens viendront nous revendre l’énergie solaire produite du soleil du Sahara !

Camerounlink.net : On parle de 2011 au Cameroun. C´est la date à laquelle l´alternance au sommet de l´état doit avoir lieux dans notre pays. On parle aussi de la modification de la constitution pour permettre au président de rester au pouvoir. Vous êtes camerounais. Quel est votre avis ?


M. Mola David: Les compatriotes camerounais sont sages. Je suppose qu’ils feront le bon choix lorsque le moment viendra de désigner l’équipe capable de les gouverner.

Camerounlink.net : M. Mola, la Camerounlink communication Networks a lancé depuis deux ans le projet de la Cameroon Business Networks (CBN) qui organise un réseau d´entreprises opérant autour du Cameroun et constitués d´entreprises camerounaises et étrangères. Elles bénéficient entre autres de plusieurs avantages leur facilitant l´accès aux marchés et partenaires d´affaires. Vous êtes entrepreneur. Que pensez-vous de ce projet ?

M. Mola David: C’est une bonne initiative. Elle permet de faciliter aux entrepreneurs de trouver de nouveaux marchés même hors de leur pays. Le projet permet aux entrepreneurs africains de profiter aussi de la globalisation. A mon avis ces genres de projets sont à encourager.

Camerounlink.net : Mr Mola, Que pensez-vous du site portail camerounlink.net ?

M. Mola David: C’est un site très informatif. Nous qui avons peu de temps pour s’informer sur l’actualité du pays, trouvons sur ce site toutes informations nécessaires sous une forme compacte d’actualité. S’il n’existait pas, il faudrait le créer. J’encourage les managers et les fondateurs du site à continuer dans ce sens. C’est aussi un exemple d’entreprenariat à suivre.

Camerounlink.net : Mr Mola, Nous vous remercions

M. Mola David: Je vous remercie de m’avoir donné la possibilité de me présenter à vos lecteurs et ainsi à mes compatriotes camerounais. Mes meilleurs vœux de bonheur, de prospérité et de succès pour Noel et l’année 2008. Bonne Chance et beaucoup de courage.


Contact:

Postal Way: : MSI Mola Solaire International GmbH
Wedauer Straße 352a
47279 Duisburg
Germany
Phone : +49(0)203-2 98 41 93
Mobile: : +49(0)173 70 66 756
Fax : +49(0)203-2 98 41 94
E-Mail : info@mola-solaire-international.com
Internet : Mola Solaire International 

Commentaires (5)

1. SOFFACK NGNINTEDEM JEAN CHRISTIAN 21/06/2011

Bonjour,
je camerounais résidant à douala diplômé de l'ENSET (Ecole Normale Supérieure de l'Enseignement Technique)titulaire d'un bac F3 souhaiterai travailler avec vous dans le domaine du génie civil en section électricité.j'excelle sur le plan théorique ( étude et réalisation des installations électriques à partir du cahier des charges) et sur le plan pratique.
merci de me contacter au
(+237)77 71 48 31

2. hama david 19/06/2012

mon frère je te félicite pour ton génie mais quand la communauté veut creuser un puis ,il ya 1 au fond et les autre s tire le sable ver le haut .Si tu es au fond qui tire donc le sable?

3. Toupkandi augustin 14/08/2012

cher mola je suis un frère de djongdong si vous avez une minute libre contacter moi svp +23799635970 merci

4. Vanessa 09/06/2015

Si vous êtes à la recherche d'une opportunité de travail sur internet !
Que diriez-vous de recevoir un salaire chaque mois, à vie ?


Vous pouvez vous créer un revenu passif à vie simplement en publiant des livres sur Amazon, sans avoir à faire de publicité ou créer de site, car c’est Amazon qui s’occupe des ventes en lui versant une partie comme commission.
Vous pouvez générer des revenus réguliers et illimités, plus vous publiez d’ebooks plus vous gagnez. Voici le lien: http://revenumensuel.com/

5. INOUSS MAMATE ABAKAKA 25/12/2016

Bonjour grand! je viens de finir ma formation en énergies renouvelables à l'Institut Supérieur du Sahel de l''Université de Maroua. j'ai un grand frère ( ALI ALHADJI MAHAMAT) qui m'a beaucoup parlé de vous en Allemagne. Je voudrai votre soutien pour réaliser mes rêves dans les énergies renouvelables au Cameroun et en particulier dans le septentrion qui souffre énormément tout ces années. mon contact: +237 691 573 001 / 675 727 225

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site