EVITER LES BAINS DE SANG 'DEMOCRATIQUES(2ième partie)

                    PARTI DE L'ESPRIT D'AVRIL 48

                                       DECISION No 000037D/MINATD/DAP/SDE/SPP

                                              SIEGE: RUE CEGET, BONABERI

                                             B.P. 9753 DOUALA-CAMEROUN

                                            Site web: pea48.e-monsite.com

                                                Email: pea_48@yahoo.fr

 

                                         EVITER LES BAINS DE SANG

                                   ’’DEMOCRATIQUES’’ (2ième Partie)

          Dans un précédent communiqué daté du 27 Avril 2011, le PEA48 attirait l’attention de l’opinion et des pouvoirs publics sur la nécessité de battre déjà campagne pour la paix collective au Cameroun, au lendemain des prochaines élections présidentielles d’octobre prochain.

        

          En effet, il s’agit de mettre le peuple camerounais à l’abri d’une éventuelle guerre civile, comme on l’a déjà vu dans d’autres pays africains, suite à des revendications démocratiques, le cas le plus récent étant celui de la Côte d’ivoire. Dieu seul sait ce que certains va-t-en-guerre peuvent mijoter en secret en ce moment.

           Ainsi, dans l’intérêt supérieur de la paix au Cameroun, le PEA48 et son Président National, Son Excellence Jean Marc NGOSS, propose :

a) Que chaque Camerounais prie davantage dans son for intérieur, pour la préservation de la paix et du bien être collectif, à l’issue du scrutin d’octobre 2011, et au-delà. C’est essentiel. Aucune prière individuelle, même de courte durée, à tout moment, ne sera de trop. Un petit mantra du type ‘’ Seigneur Dieu protège nous d’une guerre civile ‘démocratique’ ‘’, suffira.

Par ailleurs, l’on ne devrait pas croire que les Guinéens, Ivoiriens et autres, qui ont connu déjà le désastre démocratique, n’ont pas prié pour leurs pays respectifs, raison de plus pour accroître notre propre ferveur. Cette démarche spirituelle peut surprendre certains politiciens, mais Dieu est sans limites.

b) Que les apôtres de la paix se mobilisent pour imprimer en couleur, par exemple, les multiples images des horreurs de la guerre ‘démocratique’ en Guinée, Gambie, Côte d’ivoire, Zimbabwe, etc. Ces images qui circulent sur Internet, et connues des seuls internautes, devraient être mises à la portée du grand public (par voie d’échanges ou d’affichage, par exemple), pour une sensibilisation efficace contre l’esprit de destruction qui animeraient certains Camerounais d’ici ou d’ailleurs. Cela permettrait à certains d’avoir une meilleure perception du grave délit qu’ils sont au risque de commettre inconsciemment.

c) Que l’opinion nationale garde en mémoire que les conflits post-électoraux partent souvent d’un meeting politique bravant l’interdiction de tout rassemblement par la loi, d’une marche démocratique dite pacifique, d’un sit-in, d’une altercation dans un bureau de vote, d’un conflit ethnique, ou encore d’un truc du même genre.

d) Que les Camerounais sortent un peu du radicalisme. En effet, des analyses du type ‘BIYA n’a rien foutu en 30 ans’, ‘Il n’a rien dit de bon dans son discours’, ‘BIYA est le seul politicien capable de conduire le Cameroun’, ‘Il n’y a pas d’opposition au Cameroun’, ne sont pas de nature à favoriser le dialogue et la cohésion nationale. Comme les massacres post électoraux sont souvent tributaires du radicalisme, alors le PEA48 invite les uns et les autres à plus de modération, avant, pendant et après l’échéance d’octobre 2011. Savoir porter des jugements, en relativisant au besoin.

e) Que les Camerounais méditent les réflexions suivantes : - Que mon parti gagne les présidentielles ou pas, je continuerai à servir le Cameroun, - Que le Président BIYA soit encore là ou pas après octobre 2011, je continuerai à servir le Cameroun. Appel à la relaxation.

f) Quelques sujets de débats :

-Un scrutin présidentiel à deux tours, même s’il est a même de consacrer une bonne avancée démocratique au Cameroun, n’est-ce pas par ailleurs un catalyseur d’un conflit post électoral ?

- Dans certains pays africains qui ont déjà une meilleure image démocratique, est-ce que le niveau de développement a nécessairement atteint ou dépassé celui du Cameroun ?

- Un candidat aux élections présidentielles devrait avoir fait preuves publiques de réussites managériales pendant plusieurs années, non? De ce fait, ne faudrait-il pas ouvrir le débat sur les capacités réelles de chaque candidat Camerounais annoncé ?

- Quel est le profil type d’un vrai opposant ? Est-ce celui qui est toujours à couteaux tirés avec le pouvoir en place, est-ce celui qui peut entrer au gouvernement ?

- La liberté démocratique doit-elle rester sans garde-fous ?

- La démocratie a-t-elle des limites, si oui, lesquelles ?

- Peut-on corriger l’allure infernale des démocraties africaines actuelles, si oui, comment ?

- Au Cameroun, ‘Changement démocratique’ pour certains, semble signifier ‘laisse nous manger aussi’, qu’en pensez-vous ?

- Le problème politique majeur de l’heure au Cameroun, est-ce celui d’instaurer la démocratie, celui de faire partir le Président BIYA, ou celui d’améliorer le quotidien des Camerounais ?

          Merci aux uns et aux autres observateurs politiques de bien vouloir consacrer un peu de leurs temps à la l’analyse critique du présent plaidoyer pour la paix au Cameroun. Lorsque la démocratie prend des allures d’une bombe itinérante, ne faut-il pas penser à la désamorcer.

Ampliations :- Ministre de l’Administration Térritoriale et de la Décentralisation – Ministre de la Communication, -Gouverneur de la région du Littoral,-Autorités politiques,-Autorités administratives,-Médias – Militants politiques.

 

Fait à Douala le 15 Mai 2011

Le S.G. National

KOM Bernard, 99 87 74 59

Commentaires (1)

1. Nike NFL Jerseys China (site web) 02/08/2012

GYYhud802 authentic customized nfl jerseys

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×