CAMEROUN 2011: DE LA TRANSITION POLITIQUE


          L’évènement politique majeur en ce moment au Cameroun c’est bien les élections présidentielles en vue pour le mois d’octobre prochain. A cet effet, l’on assiste à des bouillonnements au sein des états-majors des partis politiques en course pour le pouvoir suprême.

         

          Mais, au-delà cette effervescence, une attention particulière est naturellement portée au parti au pouvoir le R.D.P.C. dont la mobilisation se précise tous les jours davantage. En fait, presque tous les observateurs nationaux et internationaux se posent encore le question décisive : Paul BIYA sera-t-il candidat aux présidentielles camerounaises de 2011, pour un nouveau mandat exécutif ou non ?

          Face à cette question assez brûlante dont dépend bien sûr l’avenir du pays, le Parti de l’Esprit d’Avril 48 (P.E.A.48) a bien voulu apporter une contribution. Il s’agit simplement ici d’une analyse de possibilités susceptibles d’avoir lieu avant pendant ou après l’échéance électorale d’octobre prochain.

A- Paul BIYA n’est pas candidat aux élections de 2011.

  A1- Il démissionne avant les élections :

 

    A11- Il déclare ses biens devant une commission d’enquêtes.

      a) La commission examine ses biens et la cours suprême lui délivre un sauf conduit.

      b) La commission examine ses biens et il est poursuivi en justice.

 

    A12- Il ne déclare pas ses biens.

      a) Une commission nationale d’enquêtes examine ses biens et lui délivre un sauf conduit

      b) Une commission nationale d’enquêtes examine ses biens et il est poursuivi en justice.

 

  A2- Il ne démissionne pas avant les élections :

 

    A21- Il organise des élections transparentes.

      a) Une commission nationale d’enquêtes examine ses biens et lui délivre un sauf conduit

      b) Une commission nationale d’enquêtes examine ses biens et il est poursuivi en justice.

 

    A22- Il organise des élections manipulées.

      a) Le peuple camerounais transcende mentalement le fait, au nom de la paix, et se résigne.

      b) Une partie du peuple conteste et se soulève. Des affrontements (qu’on ne souhaite pas) naissent alors entre opposants et partisans du régime en place, et c’est malheureusement le “trouble démocratique“, comme en Côte d’ivoire, en Libye, au Yémen, ou en Syrie, etc.


B- Paul BIYA est candidat aux élections de 2011.

  B1- Les élections sont libres et transparentes :

    B11- Paul BIYA gagne les élections :

    B12- Paul BIYA perd les élections.

      a) Une commission nationale d’enquêtes examine ses biens et lui délivre un sauf conduit.

      b) Une commission nationale d’enquêtes examine ses biens et il est poursuivi en justice.

  B2- Les élections sont truquées :

    B21- Paul BIYA perd les élections.

      a) Le peuple camerounais transcende mentalement le fait, au nom de la paix, et se résigne.

      b) Une partie du peuple conteste et se soulève. Des affrontements (qu’on ne souhaite pas) naissent alors entre opposants et partisans du régime en place, et c’est malheureusement le “trouble démocratique“.

 

    B22- Paul BIYA gagne les élections.

      a) Le peuple camerounais transcende mentalement le fait au nom de la paix, et se résigne.

      b) Une partie du peuple conteste et se soulève. Des affrontements (qu’on ne souhaite pas) naissent alors entre opposants et partisans du régime en place, et c’est malheureusement le “trouble démocratique“.


          Voilà globalement émise, l’idée que le PEA48 et son Président National, son Excellence Jean Marc NGOSS se font de la transition politique actuellement en cours au Cameroun. C’est tout juste une aide à la décision à l’endroit des observateurs et acteurs politiques de la scène politique camerounaise. Les propositions de cet algorithme sont les uns plus ou moins probables que les autres et peuvent être améliorées.

 

          Les poursuites judiciaires évoquées tantôt pourraient se situer dans la continuité de quelques procédures nouvelles ou déjà entamées par certains camerounais, sur le plan national ou à la C.P.I. Toutefois, malgré le caractère légal de cette option, le PEA48, pour sa part, privilégie le climat de réconciliation nationale, loin des vengeances mutuelles. On ne peut pas exiger des “dictateurs“ (africains) qu’ils démissionnent et leurs brandir en même temps le spectre du “hachoir“ favori de Luis MORENO OCAMPO : Crime de guerre et crime contre l’humanité. Un départ volontaire peut se négocier dans le dialogue.

 

          La possibilité de délivrance d’un sauf conduit pourrait s’apparenter au cas du capitaine MOUSSA DADIS CAMARA, que la junte du Général SEKOUBA KONATE a innocenté face aux risques d’accusations montantes et injustes dont il était déjà de plus en plus l’objet de la part de la C.P.I.

 

          La commission d’évaluation des biens présidentiels dont il est question ici, est un collège de nationaux qui peut être mis sur pied conjointement par le parti au pouvoir, l’opposition et l’assemblée nationale, de manière plus ou moins consensuelle. Même si sa constitution peut être problématique.

 

          La résignation éventuelle du peuple au nom de la paix, face à des élections truquées, ne devrait en aucun cas être vécue comme une faiblesse ou une lâcheté, mais plutôt comme du bon cœur face à une mauvaise fortune, ou comme de la sagesse. La démocratie véritable, si elle existe, ne se bâtira pas instantanément. Le PEA48 réitère donc par ici son idéal de paix, en disant que la démocratie ne mérite pas qu’un seul citoyen meure pour elle. Le Cameroun ne se limite pas à octobre 2011.

 

          Enfin, d’aucuns se demanderaient à la lecture de ceci, comment Paul BIYA perdrait-il des élections truquées. En effet l’opposition n’est pas constituée que d’enfants de chœur, au-dessus de tout soupçons de fraude. Merci.

Ampliations :

- Présidence de la République

- MINATD

- MINCOM

- Autres

- Médias

 

Fait à Douala le 12 juillet 2011

Le S.G. National

KOM Bernard, 99 87 74 59

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site