De la Concrétisation des Enseignements

                                                   Par KOM Bernard
                                                      (10sept 2013)

     Voilà un objectif quasi commun désormais à bien des systèmes éducatifs du     tiers-monde, surtout par ces temps où le cap est mis sur l'émergence. De plus en plus, les gouvernements ont le souci de former des techno-scientifiques capables de créer et de concevoir des modèles technologiques catalyseur d'un vrai développement.

     De ce fait, autant l'on pense professionnalisation des enseignements dans les universités locales, autant l'on essaye d’asseoir au niveau du secondaire la pédagogie d'approche par compétence (celle qui exige que chaque leçon veuille dégager autant que possible, des applications concrètes et quotidiennes de la leçon en cours, dans l'intérêt de l'apprenant).

      Bonne initiative, reconnaissons-le, si cela a dû contribuer à booster les progrès du Brésil, de l'Inde, de la Chine et autres. Mais seulement, il convient de se mettre en garde contre le risque, à la fin, d'une "technicisation à outrance", à savoir tuer totalement l'enseignement général parce qu'on l'on souhaite ardemment rendre les choses pratiques. N'oublions jamais, pour cela, ce rappel à l'ordre de KWAME NKRUMAH: "Théorie sans pratique est vide et pratique sans théorie est aveugle"

      Alors, comment réajuster les programmes scolaires et universitaires pour l'émergence?  

1- Préserver l'Enseignement Général existant, car celle-ci est pourvoyeuse de formateurs, de concepteurs et autres théoriciens dont la société a autant besoin.

2- Renforcer les capacités de l"enseignement technique préexistant, en:

- Revoyant les programmes pour les réadapter aux standings internationaux,
- Créant de nouvelles filières technologiques
- Créant davantage de lycées et écoles technologiques
- Mettant davantage au centre l'activité des centres multimédias dans ces établissements
- Créant une synergie  concrète entre ces établissements, les entreprises locales et les Ministères de la recherche scientifique, pour plus d'adéquation, de formation utile et de créativité.

     Donc, vouloir concrétiser davantage les enseignements c'est bien, mais attention de tuer par mégarde la connaissance théorique dont on a toujours besoin. Merci.

Cameroun Technologique Technologie Afrique Professionnalisation Enseignements Pratiques Théorie Emergent Inde brésil Chine

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site