Crimes

C'est satan qui avance, paradoxalement

Par KOM Bernard         

          Le monde actuel va de plus en plus mal, et ce n'est un secret pour personne. Que ce soit sur le plan culturel, mental, moral ou spirituel, par exemple, une décrépitude certaine est observable. Au Cameroun, comme dans d'autres pays, il existe des faits quotidiens concrets qui permettraient de soutenir plus ou moins solidement la précédente assertion.

          Déjà depuis 1999, des élèves filles du lycée de SANTCHOU (Ouest Cameroun) inauguraient la longue série des TRANSES ou HYSTÉRIES collectives qu'on a connu et qu'on continue de connaître de nos jours, avec la banalisation désormais y afférente.(Voir dans la rubrique "spiritualité" du site web: www.panafrique.e-monsite.com)  Malgré toutes les sortes de tentatives de blanchiments évoquées dans certains médias à cet égard, il s'agit bien d'une nouvelle création du malin pour absorber l'énergie de la jeunesse.

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×