BRESIL 2014:DU SCANDALE DES MATCHS TRUQUES

PARTI  PANAFRICAIN  DU  PEUPLE

(P.P.P.)

Décision N° : En création,  Siège social : Douala  B.P. 3583 Douala, Cameroun                                   Tel : 237 73 41 91 94 / 99 87 74 59                                                                                                                           Email : ………………………..Page Facebook :……………………….Site web :……………………………

  

BRESIL 2014 : DU SCANDALE DES MATCHS TRUQUES

            Que de rebondissements cette coupe du monde de football aura t- elle connu jusque là. Le Portugal qui perd zéro but contre quatre contre l’Allemagne, l’Espagne, tenant du titre qui reçoit une déculottée un but contre cinq face au Pays Bas, le cou de coude inattendu d’Alex SONG, le pushing inexpliqué d’ALLAN NYOM contre le Brésilien NEYMAR, ou encore la morsure incroyable de l’Uruguayen Diego SUAREZ contre un adversaire italien. Pire encore, le Brésil qui se fait humilier un but contre sept devant l’Allemagne en demi-finale. Qui eu imaginé de telles situations au démarrage de la compétition le 12 juin dernier ?

Comme si cela ne suffisait pas, il a fallut qu’ensuite le journal allemand “Der Spiegel“ soulève un scandale de matchs truqués qui aurait eu lieu au sein des lions Indomptables du Cameroun. En ce moment où des enquêtes sont en cours pour en savoir plus sur les sept prétendus joueurs mêlés à cette affaire, il n’est pas très tôt pour tirer déjà quelques leçons pour un avenir meilleur.

            Une telle trahison, si elle s’avérait être réelle, ne serait pas une première, car l’on se souvient du livre “Comment truquer un match de foot ?“ du journaliste Canadien Declan Hill paru en septembre 2008, qui incriminait déjà des Lions Indomptables d’avoir vendu des matchs de coupe du monde tant en Italie en 1982, qu’aux Etats-Unis en 1994 ou encore en France en 1998, même si les preuves de l’auteur manquaient de conviction.

            Même si des soupçons ne sont pas des preuves, il n’en demeure pas moins qu’on ne peut pas non plus balayer ces soupçons d’un revers de main. C’est dire que la TRAHISON DE LA NATION constitue tout de même désormais un autre paramètre (à côté de nos gris-gris, eh oui) que les pays du tiers-monde ou l’Afrique en particulier, devraient déjà prendre en compte pour les coupes du monde 2018, 2022, etc à venir.

            Par ailleurs, si des joueurs ont effectivement vendu la Patrie debout, anxieuse et pleine d’émotion, il n’est pas sûr que même des excuses publiques viennent à réhabiliter totalement ces derniers sur le plan spirituel. Un tel argent a mauvaise odeur (quoique disent les matérialistes) et ne peut susciter de la prospérité à la longue.

            Souvenons nous aussi de cet ancien gardien de but Camerounais bien connu, évoluant alors au sein d’un club de première division de la ville de Douala, qui était décédé suite à une épreuve de cadi, pour trahison analogue à l’occasion d’un match important de foot.

            Par ce monde qui marche les quatre pieds en l’air, la grande corruption avec, les sportifs de nos pays pauvres devraient peut-être désormais, prêter  serment sur des livres sacrés, ou passer par une épreuve de cadi ancestral, avant la participation à une coupe du monde, si ce n’est pas trop demander. Une patrie est précieuse pour que son destin soit laissé aux mains d’aventuriers.

            Dans le même ordre d’idées, est-ce que pour la discipline du groupe, l’on ne devrait pas retirer les téléphones portables aux joueurs à un moment donné ou alors contrôler les séances de ‘’quartiers libres’’ qui leurs sont souvent accordés pendant de hautes  campagnes comme celle d’une coupe du monde. En fait, c’est probablement des occasions par lesquels un joueur peut être ‘’acheté’’ par des mafiosi.

            Et enfin, que dire de ces sociétés de pari foot qui, pour leurs égoïsmes, sont ainsi prêtes à tout : non seulement elles viennent gâcher l’esprit naturel de compétitivité, mais plus encore, elles réduisent le spectateur et le téléspectateur à de simples cons qui ne voient rien de tout ce qui se trame en dessous des matchs. Quelle marge de manœuvres la FIFA dispose t- elle en réalité contre ces mastodontes ?

 

Fait à Douala le 09 juillet 2014

Le Secrétaire Général

 

KOM Bernard,

Pour le Comité Scientifique du P.P.P.

Football Monde brésil coupe 2014 scandale matchs truqués pari foot mafia carton rouge Alex SONG

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×